Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Hommage à Missak Manouchian poète et résistant

PROJECTION, DISCUSSION ET LECTURE DE POÈMES

Le 19 octobre prochain, la Maison de la Culture Arménienne de Décines, en partenariat avec l'UCFAF et la Mairie de Vaulx en Velin, rend hommage à Missak Manouchian, héros de la Résistance, avec la projection du documentaire "Missak Manouchian, une esquisse de portrait" (52').

En compagnie du réalisateur Michel Ionascu, nous remonterons le temps. Dans ce documentaire, les témoignages des compagnons d'armes de Manouchian, Henri Karayan et Arsène Tchakarian notamment, apportent un éclairage nouveau sur la grandeur morale de cet homme et l'actualité de son combat. Passionné d'art et de culture, écartelé entre le réel et l'imaginaire, l'Histoire ne lui a pas laissé le temps d'être...lui-même.

A l'issue de la projection, une discussion aura lieu avec Michel Ionascu, le réalisateur, Alice Mavian, auteur de "Par delà les ténèbres", récit de son père Mihran Mavian, déporté et rescapé du "convoi des Tatoués" et le public.

Yasmine Ghazarian, metteur en scène et comédienne (elle a d'ailleurs joué dans le film de Robert Guédiguian "L'Armée du Crime"), lira des poèmes de Missak Manouchian au cours de la soirée.
MISSAK MANOUCHIAN, LE POÈTE RÉSISTANT

Le parcours de Manouchian impressionne : rescapé du génocide arménien, apatride, il avait choisi la France, pays des droits de l'Homme. Après la crise de 1929, il adhère au parti communiste mais aussi au HOC, le comité de secours pour l'Arménie, créé en 1921 par la République d'Arménie. Engagé en poésie, il traduit en arménien Verlaine, Rimbaud et Baudelaire et sa soif d'apprendre le conduit sur les bancs de la Sorbonne. Homme de conviction et de combat, en 1941, il entre en résistance, devient le responsable des Francs-Tireurs et Partisans de la région parisienne et anime un réseau d'une centaine de résistants communistes, la plupart étrangers, le réseau Manouchian. Trahi avec 23 autres de ses camarades, il est assassiné par les Allemands le 21 février 1944. Stigmatisés comme de vulgaires étrangers par la propagande nazie, dans l'Affiche rouge, nous nous souvenons aujourd'hui de ces hommes mais aussi à quel point les valeurs défendues par Manouchian sont plus que jamais d'actualité pour notre présent.


Cette soirée aura lieu au Cinéma Les Amphis, 12 rue Pierre Cot à Vaulx en Velin. (Bus C3 arrêt Vaulx en Velin La Grappinière)

Entrée libre. Verre de l'amitié à l'issue de la soirée.

 

Inscription à la newsletter
Archive des newsletters