Articles

Forum des Associations

C'est la rentrée à la Maison de la Culture Arménienne.

On démarre le mois de septembre avec le Forum des Associations décinoises qui aura lieu le samedi 7 au Toboggan de 10h à 17h.

On profite de cet événement pour vous accueillir et vous permettre de vous inscrire à nos activités (cours d'arménien, cours de cuisine, de gymnastique, de piano ou d'instruments traditionnels arméniens, et bien d'autres activités encore). Les activités reprendront la quatrième semaine de septembre.

A samedi !

Journées Européennes du Patrimoine

La Maison de la Culture Arménienne est heureuse de vous annoncer qu'elle organisera, cette année,

des visites guidées et commentées des quartiers arménien et de la Soie dans le cadre des journées européennes du patrimoine à Décines

en collaboration avec la Mairie de Décines et l'entreprise Gifrer. 

Nous avions initié les visites du quartier arménien de Décines l'année dernière, nous élargissons notre périmètre en incluant la visite du Quartier de la Soie en mettant ainsi à l'honneur les mémoires ouvrières et arméniennes de notre ville de Décines. 

Nombre de parents et grands-parents ont travaillé dans l'entreprise Gifrer, ce sera l'occasion en cette journée du patrimoine 2013, le samedi 14 septembre, de découvrir ce lieu qui a marqué la vie de nombreuses personnes à Décines et dans notre région.

Ne ratez pas cette événement exceptionnel, fruit de la collaboration entre notre maison et la mairie de Décines.

Décines Magazine Juillet 2013

Fermeture exceptionnelle

La Maison de la Culture Arménienne de Décines
sera fermée exceptionnellement mercredi 24 avril
en raison de la commémoration du génocide arménien.

********************************************************************************************************************

La Maison de la Culture Arménienne de Décines vous recommande :

 

une rencontre-débat 
organisée par le Centre National de la Mémoire Arménienne, Radio Arménie et la Maison de la Culture Arménienne de Villeurbanne autour de l'ouvrage

"La Turquie et le fantôme arménien",

de Laure Marchand et Guillaume Perrier, journalistes au Monde et au Figaro,

le mardi 14 mai à 20h30

au Centre National de la Mémoire Arménienne 32 rue du 24 avril 1915 à Décines.

Spécialistes de la Turquie, Laure Marchand et Guillaume Perrier ont mené une vaste enquête de terrain sur la mémoire du génocide arménien en Turquie auprès des survivants et ont ainsi rassemblé de nombreux et nouveaux témoignages sur le génocide.

A deux ans du centenaire du génocide arménien, ce livre rend compte d'un pays hanté par son négationnisme, qui refuse d'accepter son passé, même si de courageux intellectuels turcs ont décidé, malgré les risques, de briser le tabou du génocide arménien, pour en débattre dans la société civile turque, à l'instar de Taner Akçam qui préface cet ouvrage.

"La Turquie et le fantôme arménien" apporte également des éléments au débat en cours en France sur la pénalisation de la négation. De l'ouverture des négociations d'adhésion à l'Union Européenne, en 2004, à aujourd'hui, Laure Marchand et Guillaume Perrier ont suivi pas à pas les transformations que connaît la Turquie, notamment sur "la question arménienne", l'une des plus sensibles.

Installés à Istanbul depuis près de dix ans, Laure Marchand est la correspondante du Figaro et du Nouvel Observateur, tandis que Guillaume Perrier est le correspondant du Monde.

Rencontre exceptionnelle donc le mardi 14 mai à 20h30 
au Centre National de la Mémoire Arménienne.

Entrée libre.

Renseignements au 04 72 05 13 13.

*****************************************************************************

Projection de l'opéra-bouffe arménien Gariné, en langue française

En présence du metteur en scène 
Gérald Papasian, 
projection 
du chef-d'œuvre inédit en France 
d'un compositeur arménien passé maître dans l'art
de mêler mélodies occidentales et « turqueries »

GARINÉ
Opéra-bouffe en trois actes de 
Dikran TCHOUHADJIAN
Livret et adaptation de Gérald Papasian
Librement adaptée de l'œuvre de Tavkor Nalian

Direction artistique et mise en scène de 
Gérald PAPASIAN
Avec la complicité d’Irina BROOK
Direction musicale de Vincent BONZOM 

Opéra-bouffe arménien en langue française 

Armen, directeur d'un grand théâtre de Constantinople, voit le premier rôle féminin de sa pièce donnée lors de la Première, démissionner soudainement. Trouver une remplaçante au pied levé s’avère impossible lorsqu'il découvre, en compagnie de son ami Markar, une jeune femme à la voix enchanteresse, voguant sur une barque : Gariné. Mise en garde par son père contre l'immoralité des artistes, Gariné se laisse finalement convaincre à les rejoindre. Armen, qui lui explique qu’au théâtre il n’y a que de belles histoires et beaucoup de poésie, entonne un duo avec elle : c’est la genèse de leur amour…

La projection d'une durée de 2h sera donnée au Centre National de la Mémoire Arméniennne, 
32 rue du 24 avril 1915, au 1er étage. 
Tarif unique : 5 €
La projection sera suivie d'un débat avec le metteur en scène Gérald Papasian, puis du verre de l'amitié.